Soumission d’un article

Comment soumettre ?

Il existe deux manières de soumettre un article à la revue Photographica :

  • en répondant aux appels thématiques qui sont, deux fois par an, lancés par le comité de rédaction de la revue ;

  • en envoyant des propositions spontanées d’articles (hors des thématiques suggérées par les appels à contribution).

Leur longueur doit se situer entre 25 000 et 35 000 signes (notes et espaces comprises), en excluant toutefois la bibliographie en fin d’article).

Les propositions doivent être envoyées à redaction[at]photographica-revue[point]fr.

Remise dossier complet

  • 1 fichier article anonymisé (voir modèle) :

    • nommer le fichier comme suit : titredelarticle (en minuscule, sans espace, sans accent, ni capitale)

    • l’envoyer en format .doc ou .docx

    • En-tête du texte : titre ; sous-titre (en français et en anglais tous deux) ; résumé (1 000 caractères espaces comprises, en français et en anglais) ; liste de 5 à 10 mots-clefs (sans majuscule, au singulier, à l’exception des noms propres et noms de lieux, en français et en anglais) ;

    • Appels de figure placées à l’endroit souhaité dans le corps du texte ;

  • 1 fichier auteur avec :

    • nom(s), prénom(s), adresse électronique, qualité et rattachement institutionnel (université, laboratoire), une bio-bibliographie de 500 signes (en français et en anglais), et si possible un numéro de téléphone ;

  • 1 fichier avec la liste des figures avec leurs légendes renseignées.

Corpus iconographique

L’auteur·e peut joindre jusqu’à 15 images, légendées et sourcées.

Chaque image devra être envoyée en fichier séparé :

  • fichier .jpg ; haute définition (300 dpi au format), si possible, ou bien moyenne définition (150 dpi au format)

  • chaque fichier illustration sera nommé comme suit, en indiquant son numéro et sa légende : fig1_legendedelimage ; fig2_legendedelimage

Si l’auteur ne possède pas les images HD et les droits de reproduction, il est invité à faire des propositions iconographiques précisément sourcées (collection, cote de l’image, lieu de conservation, etc.). Le secrétariat se chargera de gérer la commande des images auprès des institutions et des personnes compétentes. Les frais et les droits de reproduction seront à la charge de la revue.

NB: les images retenues par l’auteur doivent impérativement appuyer son argumentaire, et ne pas être restreintes à de simples illustrations. Toutes les images proposées doivent être commentées ou analysées dans le corps du texte de l’article. Aucun légende explicative ou complémentaire ne sera ajoutée hors texte pour commenter les images. La rédaction se réserve le droit d’éliminer de la sélection toute image ne tenant pas compte de ces critères.

Chaque image servant à l’argumentation sera accompagnée, dans le fichier article, des éléments suivants :

  • le nom et le prénom de l’auteur·e de l’image ;

  • le titre, ou la légende en italique (dans le cas où il s’agit d’un titre forgé à partir d’une description, mettre le titre de l’image entre crochets et en romain) ;

  • date;

  • le procédé ;

  • les dimensions de l’image ;

  • le lieu de conservation ;

  • les crédits photographiques ;

  • les coordonnées des responsables de collection et des détenteurs des droits d’auteur.

Ex.
Pierre Emonts, Ancien réfectoire du couvent des Cordeliers, Paris, 6e arrondissement, 1881. Paris, musée Carnavalet © Paris Musées / Musée Carnavalet.
Étienne Neurdein, Exposition universelle de 1878 : Palais du Trocadéro, tirage collé en album, ministère du Commerce. Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales, F/12/11909 © cliché Archives nationales.

Préparation du document

  • Mise en page : la plus simple possible.

  • Police de caractères : de préférence le Times New Roman ;

  • Intertitres : bien préciser leur hiérarchie (soit par une numérotation qui disparaîtra lors de la composition, soit à l’aide d’un enrichissement typographique) ;

  • Pagination : numéroter toutes les pages en utilisant la fonction automatique (Insertion>numéro de page) ;

  • Appels de note de bas de page : ils sont toujours placés avant les signes de ponctuation ;

  • Citations : en français ; elles seront toujours sourcées en note de bas de page, et présentées comme suit :

  • Courtes (moins de 4 lignes) : les laisser dans le corps du texte, entre guillemets ;

  • Longues : elles forment un paragraphe autonome, introduit par deux points, entre guillemets ;

  • Langue étrangère : à traduire dans la langue de publication (français/anglais) dans le corps du texte. Préciser en note de bas de page qu’il s’agit de la traduction de l’auteur et se contenter de la référence à la source, sans reprendre le texte original dans la note.

  • Guillemets et apostrophes : utiliser les chevrons « et ». Les guillemets anglais doubles “ et ” (sans espace après et avant) sont réservés pour indiquer une citation incluse dans une autre citation ;

  • Ponctuation double : ; : ? ! «  » sont suivis et précédés d’une espace insécable ;

  • Abréviations : mettre le terme en toutes lettres à la première occurrence (seule la première lettre prend une majuscule) puis dans les occurrences suivantes, son abréviation en majuscules, sans point abréviatif (ex : Musée national d'art moderne ; MNAM et non Musée National d’Art Moderne, M.N.A.M.) ;

  • Chiffres : préférer l’écriture en toutes lettres sauf pour les sommes d’argents, les nombres de pages, les âges et les années. Lorsque les chiffres arabes sont utilisés, les écrire par tranches de trois séparées par un espace insécable (ex : 3 579 pages ; 300 579 euros) ;

  • Siècles : en chiffres romains en petites capitales (xixe siècle) ;

  • Dates : doivent être écrites intégralement (ex : « les années 1960 » et non « années 60 »).

  • Pour les abréviations de numéro, utiliser un “o” minuscule en exposant et non pas “°”, suivi d’une espace insécable.

  • Accentuer les majuscules.